@Informateur.info- Le top départ du Festival des arts et des cultures d’Adjamé (Fica) a été donné, lundi, en présence du maire de la commune, Falikou Soumahoro et de plusieurs personnalités.

Invitée à la cérémonie d’ouverture, la communauté burkinabè d’Adjamé conduite par le chef Traoré Mamadou a fait forte impression lors des prestations artistiques avec la troupe de Liwaga.

Placé sous le patronage de Mme Harlette Badou N’Guessan Kouamé, ministre de la Clôture et de l’industrie des arts et du spectacle et sous le parrainage du titulaire de la Chaire de l’Unesco pour la culture la paix de l’Université Félix Houphouët, Pr Méké Méïté, ce festival qui se veut une quinzaine culturelle dédiée à la Cohésion Sociale et la Solidarité donnera lieu à des expositions vente, mais également à des stands consacrés  à la promotion des outils didactiques.

Charlène ADJOVI