@Informateur-.info- Vice président du PDCI-RDA et président du Conseil régional de Gbêkê, Mangoua Jacques est désormais un homme libre.

Détenu depuis près de 3 mois,le cadre du parti d’Henri Konan Bédié a bénéficié d’une mise en liberté provisoire.

Mangoua Jacques ne va donc plus séjourner à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca).

Pour rappel, c’est en septembre dernier que l’affaire “Mangoua” a éclaté après qu’un stock d’armes blanches et de munitions a été découvert à son domicile par l’intéressé.

Après avoir saisi les autorités sécuritaires face à cette découverte suspecte, Mangoua Jacques s’est finalement vu interpeller et accuser puis condamner à 5 ans de prison pour “détentions de munitions d’armes de guerre sans autorisation administrative”.

Le procès qui avait eu lieu le 4 octobre 2019 à Bouaké avait été précède d’incidents violents.

Abraham KOUASSI