@Informateur.info- A l’issue d’une réunion du Bureau politique, dixmanche Abidjan, l’Union pour la démocratie et pour la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) a annoncé son retrait du RHDP (Coalition au pouvoir) et a demandé à son président Albert Mabri Toikeusse d’être le candidat du parti à la présidentielle du 31 octobre 2020.

“Le Bureau politique décide du retrait pur et simple de l’UDPCI de la Coalition politique RHDP à compter de ce jour. Le Bureau politique invite toutes les militantes et tous les militants du parti à cesser toute participation aux activités du RHDP à compter de ce jour”, lit-on dans le communiqué final qui a sanctionné la réunion de cette instance de l’UDPCI.

A l’unanimité, poursuit le texte, le Bureau politique “invite le docteur Abdallah Albert Toikeusse Mabri, Président de l’UDPCI, à faire acte de candidature a l’élection présidentielle du 31 octobre 2020, conformément à l’article 22, alinéa 2 des statuts et règlement intérieur du parti qui stipule”.

Samedi, un communiqué du Président Mabri annonçait la restructuration de son parti avec la nomination de nouvelles personnalités. Ainsi, Blé Guirao a été nommé secrétaire général du parti en remplacement du ministre Tchagba Laurent resté au RHDP.

Geneviève MADINA