@Informateur.info- L’information a abondamment circulé sur les réseaux sociaux. La Maison d’arrêt militaire d’Abidjan (MAMA) aurait été cassée et des militaires en détention auraient pris selon ces mêmes informations, la clé des champs.

Interrogé par le confrère Soir Info, l’Etat-Major des armées par la voix du Colonel Otchellio en poste au Bureau de l’information et de la presse de l’armée (BIPA) a démenti l’information.

«La MAMA n’a pas été cassée, brûlée», a déclaré l’officier au confrère.«Si la MAMA est cassée ce sera une alerte ! On va boucler le Plateau. Il y a quelqu’un qui entretient cette rumeur mais c’est tellement incongru», a fait savoir l’officier.

Nonobstant ce démenti, les informations faisant état d’évasion de deux militaires proches de Guillaume Soro continuent de circuler ce mardi 13 octobre 2020 sur les réseaux sociaux.

Un activiste bien connu affirme même avoir eu l’occasion d’interroger un des deux soldats. Pour l’heure, aucun communiqué officiel n’a été publié sur la question.

Steven IBRAHIM