@Informateur.info- Les résidences des leaders de l’opposition, notamment, Henri Konan Bédié (Pdci-Rda), Mabri Toikeusse (Udpci), Affi N’guessan (Fpi) ont été attaquées, dans la nuit de lundi par des individus encagoulés, a-t-on appris de sources officielles.

C’est Eddie Ané, le Chargé de presse du président du FPI, Pascal Affi N’guessan qui donne l’information, via les réseaux sociaux. ” La résistance du président Affi N’guessan vient d’être à la grenade”, a-t-il alerté sur sa page officielle Facebook. Joint au téléphone, M. Ané a expliqué que “ce sont des encagoulés venus dans une voiture banalisée qui ont lancé deux grenades sur la résidence “, a-t-il relaté. Puis d’ajouter que “c’est, sûrement le même commando qui a attaqué la résidence du président Bédié”.

Presque simultanément, le président de l’Udpci, Dr Abdallah Mabri Toikeusse annonce via Facebook “ma résidence est en train d’être attaquée. Dieu est grand”.

Lundi soir, les partis et groupements de partis de l’opposition ont annoncé la création d’un Conseil national de Transition présidé par Henri Konan Bédié et la mise en place prochaine d’un gouvernement de transition, 48 heures après un scrutin présidentiel controversé.

Geneviève MADINA