@Informateur.info- Le consistoire des Protestants Évangéliques a réagi, ce vendredi 21 février 2020, à la situation socio-politique en Côte d’Ivoire. Dans une déclaration lue devant la presse à l’Église Protestante Baptiste Œuvres et Mission Internationale à Yopougon, le consistoire a déploré, entre autres, le désaccord des acteurs politiques sur la conduite du processus électoral, la remise en cause de la liberté d’expression et plaidé pour la libération des prisonniers politiques.

«Cette situation est de nature à faire perdre aux populations leur sérénité face à l’élection à venir. Elle est dangereuse pour la paix sociale», a martelé l’apôtre Bouabré Janvier, porte-parole du consistoire estimant qu’il est «impératif d’apaiser les esprits». Pour ce dernier, la structure dont il est le porte-parole soutient toutes les initiatives de paix et de dialogue social.

C’est pourquoi, au titre des recommandations, le Consistoire exhorte le gouvernement à poursuivre le dialogue social avec l’opposition et invite les acteurs politiques à s’engager pour la construction d’une atmosphère propice à des élections paisibles, équitables et transparents. Le consistoire a par ailleurs plaidé pour la libération des prisonniers politiques et le retour des exilés. «Nous soulignons aucun prix n’est assez grand pour la paix de notre cher pays», a conclu l’apôtre Bouabré.

Dalima DAHOUE