@Informateur.info- Président de la République française, la voix d’Emmanuel Macron compte quand il s’agit d’évoquer la politique en Côte d’Ivoire. Dans les colonnes de Jeune Afrique, le président français s’est prononcé sur la dernière présidentielle en Côte d’Ivoire.

Le locataire du Palais de l’Elysée a pris le parti de justifier la candidature d’Alassane Ouattara jugée non-conforme à la Constitution par l’opposition ivoirienne. A en croire Emmanuel Macron, le numéro 1 ivoirien était quasiment dans l’obligation de se porter candidat.

«Je pense vraiment qu’il s’est présenté par devoir. Dans l’absolu, j’aurais préféré qu’il y ait une autre solution, mais il n’y en n’avait pas», a déclaré le leader de la République en marche. Cette position qui va sans doute faire plaisir à Abidjan n’est pas la seule prise par Emmanuel Macron en faveur du RHDP.

De fait, le chef de l’Etat français a durement critiqué Guillaume Soro non sans confirmer que l’ancien chef rebelle avait été prié de quitter le territoire français.

«Il n’a pas à créer le désordre et sa présence n’est pas souhaitée sur notre territoire tant qu’il se comportera de cette manière. Nous ne souhaitons pas qu’il mène des actions de déstabilisation depuis le sol français », a déclaré Emmanuel Macron.

Nul doute que cet entretien va faire parler sur les bords de la lagune Ebrié.

Steven IBRAHIM