PUBLICITE


Les fonctionnaires de Côte d’Ivoire ont décidé d’ignorer l’invitation du ministre de la fonction publique Pascal Abinan qui avait appelé les syndicats du secteur public  le mardi dernier à “surseoir à la grève” et à attendre les résolutions d’un forum annoncé en février pour débattre de leurs revendications.Ils observeront une grève d’une semaine sur toute l’étendue du territoire national à partir du lundi prochain.

Pour le président de la plateforme des fonctionnaires de Côte d’Ivoire,  qui s’est exprimé au terme d’une assemblée générale extraordinaire, le jeudi dernier, “le gouvernement n’a  trouvé aucune solution concrète à leurs préoccupations“, depuis le dépôt du préavis de grève. Et d’ajouter :«le chef de l’Etat Alassane Ouattara l’a “totalement ignoré”, lors de son discours de fin d’année».  Poursuivant, le premier responsable de cette association a indiqué ne pas avoir d’autre alternative que celle de suivre cette grève. Par ailleurs, il a révélé que le service minimum sera tout de même assuré dans les domaines tels que la santé, les impôts etc.

Pour rappel, à la suite de plusieurs revendications dont  l’une demeure ‘’la réduction des pensions de 20 à 50%’’, la plateforme nationale des organisations professionnelles du secteur public de Côte d’Ivoire avait entamé une grève le 08 novembre dernier, qui s’est achevé 72 plus tard.

Marina Kouakou

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment