Les opérateurs économiques burkinabè évoluant en Côte d’Ivoire veulent s’organiser. Le samedi 16 décembre 2017 s’est tenue, à cet effet, une réunion au Consulat général du Burkina Faso en Côte d’Ivoire. La mise en place du bureau de cette nouvelle structure passera par l’élection du président national et celle des délégués régionaux. La mission du bureau se décline en trois (3) objets : réunir les opérateurs économiques burkinabè ; défendre les intérêts de cette communauté et créer un cadre d’échanges et de solidarité. La date de dépôt des candidatures couvre la période du 08 au 14 décembre 2017. Les élections sont prévues pour les 21 et 22 décembre 2017.
Si on peut saluer l’initiative, il est en revanche, dommageable que les choses se fassent ‘’en accéléré’’. De sorte que de nombreux potentiels candidats aux différents postes sont ‘’forclos’’ puisqu’ils n’ont pas pu déposer leur dossier de candidature à temps. Une situation qui se justifie par l’imminence des fêtes de fin d’année qui retiennent l’attention du plus grand nombre. Dès lors, la question de la prorogation de la date de dépôt des candidatures se pose afin de permettre à tous ceux qui le souhaitent de briguer les postes de leur choix. Cela participe de la crédibilité de cette structure qui doit avoir vocation à rassembler les hommes d’affaires burkinabè résidant en Côte d’Ivoire.

Tassigny Auriol