@Informateur.info- Le Secrétaire général adjoint et porte-parole du parti de Laurent Gbagno (Fpi-Gor), Koua Justin a été libéré, ce jeudi, après 12 mois de détention au Camp pénal de Bouaké, au centre-nord du pays.

L’information a été confirmée par son avocat, Me Ange Rodrigue Dadjé, joint via un réseau social, soulignant que son client “se porte bien”.

Koua Justin avait été arrêté le 16 septembre 2020 sur son lieu de service à Korhogo pour des faits de “troubles à l’ordre public et complicité de destructions de biens publics et biens privés”, liés aux manifestations contre le troisième mandat du président Alassane Ouattara.

Geneviève MADINA