@Informateur.info- Arrivé dans la capitale économique ivoirienne dans la soirée du samedi 20 avril dans le cadre de la clôture de la caravane «Roch Merci et Soutien aux Fds» prévue demain lundi, et dont il est l’invité d’honneur, le directeur de cabinet du président du Faso n’a pas eu une journée reposante, ce dimanche de pâques. El Hadj Seydou Zagré a tenu à rendre une visite de courtoisie à plusieurs leaders religieux et communautaires de la communauté burkinabè en Côte d’Ivoire. Une démarche qui l’a conduit, chez le Cheick Abdoul Aziz Sarba, guide suprême de la communauté Tidjania burkinabè à Samaké dans la commune d’Abobo. Chez l’homme de Dieu, le directeur de cabinet du président du Faso est allé solliciter des prières en faveur du Burkina Faso en proie à des actions terroristes depuis quelques années. Il y a eu une oreille attentive en ce sens que le guide religieux à qui la situation sécuritaire au Burkina Faso n’échappe à la conscience a non seulement fait des bénédictions à l’endroit des autorités et s’est engagé à les accompagner par ses prières dans la lutte contre les ennemis du pays.

Après l’étape d’Abobo, Seydou Zagré s’est rendu chez Naaba Wobgo, le président du Conseil national des notables et chefs traditionnels burkinabè en Côte d’Ivoire dans la commune de Port-Bouët. Naaba Wobgo qui n’est pas au meilleur de sa santé pour avoir été victime d’une crise d’AVC lors d’un séjour au Burkina Faso, a reçu le réconfort et les souhaits de prompt rétablissement du collaborateur de Roch Marc Christian Kaboré.

Après Port-Bouët, c’est le chef central de la communauté burkinabè de Koumassi, Aly Rouamba et ses notables qui ont reçu la visite de Seydou Zagré. Là, tout comme chez Naaba Wobgo, le directeur de cabinet du président du Faso a exhorté ces responsables communautaires à la cohésion et au patriotisme pour la construction d’un Burkina Faso fort. Il les a félicités pour tout le travail qu’ils abattent au quotidien et parfois dans la plus grande discrétion au profit des Burkinabè vivant en Côte d’Ivoire. Honorés par cette visite, les chefs ont traduit au collaborateur du président du Faso toute leur gratitude et promis de continuer à œuvrer en faveur de la cohésion et de la paix.
Dans cette randonnée pascale, Seydou Zagré était accompagné de Désiré Guinko, de Ibrahim Rouamba, tous deux chargés de mission à la présidence du Faso, de Désiré Yaméogo initiateur principale du meeting de lundi et quelques membres du comité d’organisation.

Dalima Dahoué

Articles connexes

Leave a comment