PUBLICITE


@Informateur.info- Le Consul Général du Burkina Faso à Abidjan était, dans la matinée de ce lundi 28 octobre 2019, dans les locaux du siège de la section Côte d’Ivoire du Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP-CI). Ce, dans le cadre d’une série de rencontres qu’il initie avec les formations politiques burkinabè représentées en Côte d’Ivoire.

Nana Benjamin a été reçu par le Secrétaire général adjoint du parti d’Eddie Komboigo en Côte d’Ivoire, El hadj Kindo Issaka, qui était pour la circonstance entouré de ses plus proches collaborateurs dont Madi Ouédraogo, Ily Bernard et Mme Kindo Fatoumata. Après les échanges de civilités, Nana Benjamin expliquera à ses hôtes que sa visite vise à établir une passerelle entre la Représentation Consulaire qu’il incarne et les partis politiques.

Le décor ainsi planté, l’autorité consulaire partagera sa vision d’une diaspora unie et solidaire au-delà des considérations politiques. La patrie, à l’en croire, devrait être le dénominateur commun de la communauté burkinabè en Côte d’Ivoire. Nana Benjamin a, par ailleurs, indiqué qu’il souhaite avoir de bons rapports avec toutes les entités de la diaspora. A cet effet, il assurera ses hôtes que les portes de ses bureaux restent ouvertes à tous.

L’initiative du Consul général du Burkina Faso à Abidjan a été très appréciée par la section Côte d’Ivoire du CDP. El hadj Kindo Issaka a surtout remercié l’Autorité pour ses conseils et la noblesse de sa vision pour la communauté. Avant de lui remettre un mémorandum contenant les préoccupations de la section mais également des propositions à même d’améliorer la cohésion et les rapports de la diaspora d’avec ses autorités.

Dalima DAHOUE

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment