@Informateur.info- Dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 octobre 2020 à 00 heure, trois bandits armés de pistolets automatiques ont fait irruption dans un bar sis à Angré, où ils ont abattu le Commissaire de police Akoun Charles Etienne Louis, en service à la Direction de la Police Criminelle, informe un communiqué de la Direction générale de la police nationale (DGPN), via sa page officielle Facebook.

De fait, après avoir tenu en respect les personnes présentes en ces lieux, il s’en est suivi des échanges de coups de feu entre les bandits et le Commissaire de Police de 1ère classe Akoun Charles Étienne Louis, présent sur les lieux au moment des faits, explique la Police.

“Dans sa riposte, le fonctionnaire de Police a réussi à abattre un des malfrats mais a succombé à ses blessures au cours de son transfert au Chu d’Angré”, précise le communiqué notant qu’une “arme appartenant aux bandits a été saisie”.

La DGPN “rassure que toutes les dispositions sont prises pour rechercher et interpeller les autres quidams en fuite”, conclut le communiqué.

Par ailleurs, selon des sources proches du dossier, tous les compagnons d’un soir du défunt Commissaire de police, fils de l’homme politique, Laurent Akoun (Vice-président du FPI) sont entendus depuis hier nuit à la PJ où s’est rendu le Procureur de la République, Richard Adou, dès l’annonce du drame.

Informateur.info présente ses condoléances les plus attristées à la famille du disparu et à la Police nationale.

Geneviève MADINA