@Informateur.info- Prévu le 08 septembre prochain à la place Laurent Gbagbo dans la commune de Port-Bouët, les organisateurs du meeting de la section ivoirienne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP-CI) sont sur tous les fronts. Objectif selon le comité d’organisation, noircir de monde le site du meeting.

Avant même l’obtention de l’autorisation du site qui devrait abriter le premier rassemblement de ce parti en Côte d’Ivoire depuis la chute du président Compaoré en 2014, le président du comité d’organisation, Illy Bernard, et son équipe avaient déjà entamé les rencontres de proximité. Ce, en vue de remobiliser les bases du parti demeurées longtemps en hibernation et rallumer la flamme militante.

D’Abobo à Port-Bouët, en passant par Treichville, Koumassi et plusieurs villes de l’intérieur du pays, le comité d’organisation s’est déployé là où le CDP compte de militants pour expliquer le bien-fondé du meeting du 8 septembre prochain et la nécessité pour les militants de sortir massivement.

A 72 heures du meeting qui enregistrera la présence effective du président du parti, Eddie Komboigo, le président du comité d’organisation Illy Bernard en synergie avec le Secrétaire général adjoint de la section du CDP-Côte d’Ivoire, Kindo Issaka sont à la manœuvre.

Dalima DAHOUE