@informateur.info- Le poste militaire de contrôle à Tiémesson, un village de la Sous-Préfecture de Guéhiébly, dans le département de Bangolo, à l’ouest du pays, a été la cible, mercredi, d’une attaque d’individus à moto, faisant deux morts, rapporte une source sécuritaire.

Selon cette source, aux environs de 4h, le Poste de contrôle mixte de Tiémesson situé à 9km de Guéhiébly sur l’axe Duékoué-Bangolo, a essuyé les coups de feu de 2 individus roulant à moto.
Malgré la riposte des éléments du poste (4 gendarmes et un agent des Eaux et Forêts), l’on dénombre deux pertes en vies humaines chez les soldats.

Il s’agit d’un gendarme et de l’unique agent des Eaux et Forêts, lâchement, abattus.

Une opération de ratissage menée par diverses unités de la gendarmerie de la région est en cours dans la zone.

Charlène ADJOVI