Photo d'archives

@Informateur.info- Deux positions des Forces armées de Côte d’Ivoire ont été la cible d’attaques armées dans la nuit du dimanche 28 au lundi 29 mars 2021, au nord du pays, rapporte un communiqué de l’État-major général des armées parvenu, lundi, à Informateur.info.

Selon le communiqué signé du Général de Corps d’Armée, Lassina Doumbia, Chef d’État-Major des Armées, la première survenue à Kafolo est “le fait d’une soixantaine de terroristes lourdement armés venant du Burkina Faso”. Au terme d’heure de combat intense, poursuit le général Doumbia, ” les forces armées de Côte d’Ivoire ont repoussé les assaillants et mis en oeuvre une opération de ratissage”.

Le bilan provisoire de cette attaque fait état de “deux soldats tués et quatre blessés côté ami; côté ennemi, 3 terroristes tués, quatre interpellés et du matériel logistique saisi (armement, radio, munitions et motos)”, précise l’officier général.

La deuxième attaque perpétrée par “des individus non identifiés” à Kolobougou, une localité située à 60 km au nord-ouest du département de Téhini faisant frontière avec le Burkina Faso, a pris pour cible un poste de gendarmerie. “Un gendarme ivoirien a été tué et un autre blessé. Aucune victime découverte côté ennemi pour l’heure”, souligne le Cemag Lassina Doumbia présentant ses “condoléances aux familles des soldats tués” et formule des “vœux de prompt rétablissement aux blessés”.

Par ailleurs, il salue “le courage et la détermination des hommes engagés dans cette opération”, conclut le communiqué.

Geneviève MADINA