@Informateur.info- Opérationnelle depuis novembre 2018, la cimenterie CimIvoire filiale de Cim métal group de l’homme d’affaires Inoussa Kanazoé située sur le boulevard du Port Autonome d’Abidjan a été visitée, vendredi, par l’ambassadeur du Burkina Faso en Côte d’Ivoire. Mahamadou Zongo y est allé se faire une idée des installations et du processus de production du ciment.

A(relire) Pollution/zone portuaire d’Abidjan: Accusés de tuer à petit feu les riverains, les cimentiers s’expliquent

«CimIvoire a des racines au Burkina Faso. Les promoteurs ont fait un investissement conséquent. C’est un des grands groupes de la sous-région qui contribue à donner satisfaction à la demande sous régionale dans un univers très compétitif. Je suis venu leur témoigner les encouragements de la représentation diplomatique pour les efforts qu’ils font et les exhorter à persévérer dans ce sens. C’est une manière pour eux de porter le drapeau du Burkina Faso en dehors des limites du Burkina Faso», a réagi l’ambassadeur au terme de la visite guidée.

A(re)lire: Cimenterie: CimIvoire s’ouvre au grand public

Honoré par l’initiative du diplomate burkinabè, Daoud Essam, directeur général de la cimenterie lui a traduit les remerciements de la direction générale. «C’est un honneur de recevoir  Son Excellence Monsieur Mahamadou Zongo à CimIvoire. Il est venu s’enquérir des investissements qui ont été réalisés. Il nous a encouragés, ainsi que monsieur Inoussa Kanazoé, président du conseil d’administration de CimIvoire, qui a eu cette vision pour ce projet très particulier au niveau de la sous-région», dira-il.

Charlène ADJOVI