@Informateur.info- La salle d’attente du Consulat général du Burkina Faso à Abidjan qui donne accès aux bureaux du Consul mais également à celui du protocole a besoin urgemment d’une couche de peinture.

De fait, les visiteurs qui y ont fait un tour ces dernières semaines ont dû constater avec un pincement au cœur que la peinture à huile de couleur rouge foncé se détache par endroits du mur; donnant l’impression de larges entailles.

En effet, de part et d’autre des fauteuils (huit places au total) qui se font face, la peinture est défraîchie et rompt avec la fière allure de l’enceinte de la Représentation.

Une rénovation de la peinture, mais aussi de celle du bureau du protocole s’impose. Cet espace étant la porte d’accès au bureau du patron des lieux mais aussi l’endroit où se trouve la galerie-photos des anciens Consuls généraux. Ce cadre mérite bien d’être convivial à l’image des ambitions du pays des Hommes Intègres.

Jean-François FALL