@Informateur.info- Les journaux quotidiens ivoiriens offrent à leurs lecteurs la reprise du dialogue politique entre le gouvernement et l’opposition, relativement à l’élaboration du code électoral en vue de la présidentielle 2020.

Présidentielle 2020 : ‘’le débat sur le code électoral ouvert’’, annonce Fraternité Matin, soulignant que ‘’le Premier ministre a échangé hier avec les partis politiques et reçoit, aujourd’hui, la société civile’’. Une initiative ‘’saluée par Pascal Affi N’guessan (FPI), Maurice Kakou Guikahué (PDCI) et Adama Bictogo (RHDP)’’, ajoute le journal gouvernemental.

Pour cette reprise du dialogue politique, Le Jour Plus retrace ‘’le film d’une journée de retrouvailles fraternelles’’ où ‘’Adjoumani, Bictogo et Guikahué se tombent dans les bras’’, complète le confrère.

Ce qui fait écrire à Le Patriote que c’est ‘’le retour du bon sens’’, là où Le Nouveau Réveil interroge ‘’ quelle est la position du PDCI-RDA ?’’. Pour le Premier ministre Amadou Gon qui a présidé la rencontre, ‘’il s’agira pour nous de ne pas empiéter sur les prérogatives de la CEI (ndlr : Commission électorale indépendante)’’, rapporte L’Intelligent d’Abidjan.

Le Matin apprend que ‘’Gon déroule le mode opératoire’’ et ‘’attend des propositions concrètes’’, selon L’Expression. Pour Le Rassemblement, ‘’PDCI et FPI reviennent au dialogue sans aucun préalable’’. ‘’Une étape cruciale à l’organisation des élections a été franchie’’, commente Amadou Gon Coulibaly dans les colonnes de L’Inter.

G. MADINA