Soro Kanigui

@Informateur.info- Il avait promis le grand déballage pour le 13 octobre prochain mais, il a été contraint d’intervenir avant. Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Soro Kanigui Mamadou, député de Sirasso et président contesté du Rassemblement pour la Côte d’Ivoire (RACI) a confirmé ses relations difficiles avec Guillaume Soro.

A l’en croire, l’un des points de divergences entre lui et Guillaume Soro est la gestion du groupe parlementaire Rassemblement affilié au RACI. «Il y avait une crise de confiance entre mon patron et moi. A partir de ce jour, j’ai commencé à vivre deux prisons. La prison du président Ouattara et la prison de mes compagnons», a déclaré l’élu de la région du Poro.

L’intervention du fondateur du RACI qui a duré plus d’une heure a été le lieu pour Soro Kanigui d’assurer qu’il n’a pas trahi l’ancien président de l’Assemblée nationale. «Il n’y a pas de trahison entre Guillaume Soro et moi. Il y a plutôt des divergences. Ce n’est pas maintenant que ça a commencé. On a toujours eu des rapports de franchise. C’est mon patron. Il restera mon patron. Kanigui est quelqu’un qui aime défendre ses opinions», a poursuivi Soro Kanigui.

«Divergences, oui mais trahison, j’attends pour l’instant qu’on me dise où», a ajouté le parlementaire. Soro Kanigui qui a longtemps évoqué sa souffrance en prison a assuré être toujours à la tête de la formation politique qu’il a fondée. «Ce qui s’est passé au Palm Club ce n’est rien d’autre que de la plaisanterie. Je suis le président du RACI»,a-t-il martelé.

Steven IBRAHIM