PUBLICITE


@Informateur.info- Le chef de l’Etat, Alassane Ouattara accorde une grâce collective à 4200 détenus, qui recouvreront la liberté, sur un effectif carcéral total actuel de 18.978 prisonniers. Cette information a été donnée par  Sidi Tiémoko Touré, ministre de la communication et des médias, Porte-parole du gouvernement, suite au conseil du ministre de le mercredi 26 septembre 2018, présidé par le chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Seuls sont bénéficiaires de cette mesure de grâce, les délinquants primaires, c’est à dire, les délinquants ne relevant pas d’une personnalité particulièrement dangereuse et ayant commis des infractions sans gravité.

Selon le porte-parole du gouvernement, il s’agit d’un acte de clémence et de pardon du Chef de l’Etat, qui ne supprime pas l’infraction commise ni le jugement ou l’arrêt de condamnation, mais qui se limite à en atténuer les conséquences en faisant cesser l’exécution de la peine ou en allégeant celle-ci.

Yannick Kobo

 

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment