Siège de la Fédération ivoirienne de football (Fif)

@Informateur.info- Après le rejet de la candidature de Didier Drogba, mercredi, la Fédération internationale de football (FIFA) a demandé, l’arrêt immédiat du processus électoral et ce jusqu’à nouvel ordre, rapporte, ce vendredi, Radio France Internationale (RFI)

Selon le média international français, citant ses sources, la FIFA a demandé à la FIF de “suspendre immédiatement le processus électoral pour l’élection du nouveau président prévu le 5 septembre prochain et ce jusqu’à nouvel ordre”.

La FIFA, poursuit la radio mondiale, pointerait du doigt “le climat délétère de la dernière assemblée de la Commission électorale qui n’aurait pas eu l’occasion de reprendre les travaux en toute quiétude” et qui s’était terminée avec “la démission du président de la Commission, l’ancien ministre des Sports René Diby”.

L’instance du football mondial qui “veut obtenir une vue d’ensemble du processus électoral”, a, également, enjoint la FIF de “lui faire parvenir d’ici ce vendredi 28 août plusieurs documents, notamment la liste des membres la Commission électorale ou encore un certains nombres de procès-verbaux”, cite encore le média français.

Mercredi, après examen des dossiers de candidature à la présidence de la FIF, par le Comité électoral (remanié après la démission du président Réné Diby) avait retenu les candidatures de Sory Diabaté, actuel Vice-président de la fédération et celle d’Idriss Diallo, ancien 3è Vice-président de Jacques Anoma, alors président de la FIF. La candidature de Didier Drogba ayant été rejetée pour, dit-on, une question de double parrainage.

Charlène ADJOVI