@Informateur.info- Le gouvernement a adopté, mercredi, à l’issue d’un conseil de ministres un projet de loi permettant à l’enfant de porter désormais, le double nom du père et de la mère.

Selon Sidy Touré, ministre de la communication et des médias, porte-parole du gouvernement, ce projet de loi s’inscrit dans l’impératif de l’adaptation de la législation ivoirienne aux standards internationaux. «Ainsi, ce dispositif autorise désormais, sur la base du principe de l’égalité entre l’homme et la femme, la mère à faire adjoindre son nom à celui du père de sorte que l’enfant issu aussi bien de la filiation légitime que naturelle puisse porter un nom double», a-t-il expliqué, faisant le point de la réunion hebdomadaire du gouvernement, tenue à Katiola, en marge de la visite d’Etat qu’effectue le Président Alassane Ouattara dans la région du Hambol.

Geneviève MADINA