@Informateur.info- L’Union des Soroistes (UDS)-France et l’Association internationale des Amis de Guillaume Kigbafori Soro (AIA-GKS) ont organisé, le dimanche 17 février dernier dans la capitale française, une conférence-débat sur  les thèmes : « La constitution de la IIIe république et la candidature d’Alassane Ouattara en 2020 : justifications et incompréhensions» et «Que fera Guillaume Soro après sa démission de l’assemblée nationale?».

Le conférencier de cette rencontre, le professeur Franklin Nyamsi Wa Kamerun, Conseiller spécial de Guillaume Soro, a éclairé l’opinion nationale et internationale sur les différentes postures et idéologies politiques en confrontation dans l’espace politique ivoirien. Dans une argumentation solide, il a mis en exergue les violations flagrantes et répétées de la constitution de la IIIe république opérées par le régime Ouattara. Aussi, a-t-il révélé les inquiétudes qui jaillissent à l’approche de la présidentielle de 2020.

Les débats qui s’en ont suivi, ont permis  au Conseiller spécial de l’ex-président du parlement ivoirien de mieux éclairer les uns et les autres, sur les enjeux et les défis qui se profilent à l’horizon,  et de saisir surtout, la portée significative du ‘’Comité politique’’ récemment annoncé par le leader générationnel dans la reconfiguration de la géopolitique ivoirienne.

C’est par la dédicace du dernier ouvrage du professeur Franklin Nyamsi, intitulé «Dérive dictatoriale en Côte d’Ivoire – Déceptions de l’ère-Ouattara et nouvelles générations», que cette rencontre a pris fin.

Yannick KOBO

Articles connexes

Leave a comment