En Côte d’Ivoire, des détenus pro-Gbagbo vont être libérés dans les jours qui viennent, au plus tard en début de semaine prochaine. C’est ce qu’a annoncé à l’opposition Aïchatou Mindaoudou, la patronne de l’opération des Nations unies dans le pays. Les avoirs de dix personnalités, dont Marcel Gossio et Kadet Bertin, ont également été dégelés. Des gestes d’ouverture du pouvoir qui interviennent à moins de trois mois du référendum constitutionnel et des élections législatives dans le pays.

Une trentaine de prisonniers pro-Gbagbo doit être libérée dans les jours qui viennent, c’est ce qu’a promis à l’opposition ivoirienne la patronne des Nations unies en Côte d’Ivoire. Une liste de noms devait être communiquée dès ce vendredi mais les négociations sont plus compliquées qu’attendues. La déclaration prévue à l’issue d’une rencontre entre Aïchatou Mindaoudou et le président ivoirien a même été annulée. Lire la suite sur rfi….