@Informateur.info- Une délégation de cadres exclus et suspendus des instances du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a rencontré l’ex- président du Faso, Blaise Compaoré, le mercredi 9 octobre dernier, a appris Informateur.info.

Arrivés sur les bords de la lagune ébrié, lundi, ces derniers ont été reçus, à leur demande par le président d’honneur du CDP. Les hôtes de Blaise Compoaré sont venus solliciter son intervention en vue de faire annuler les sanctions disciplinaires qui les frappent.

Selon nos sources, le natif de Ziniaré après les avoir religieusement écouté s’est déclaré incompétent au regard des textes du parti. Arguant que seul un congrès pourrait lever ces sanctions après que les mis en cause aient fait amende honorable.

Pour rappel, plusieurs cadres, membres des instances du CDP ont été suspendus, et d’autres exclus le 24 septembre dernier lors d’un congrès qui s’est tenu à Ouagadougou.

Des sanctions motivées par des faits d’indisciplines et de tentatives de liquidation du parti au travers des actions judiciaires.

La délégation reçue par l’ex-président du Faso a-t-elle parlé au nom de l’ensemble des cadres frappés par les sanctions du parti où est-ce une initiative de quelques-uns? Difficile d’y répondre. Mais une chose est sûre, la délégation a dû regagner le Burkina Faso, ce jeudi, sans avoir eu gain de cause.

Dalima DAHOUE