@Informateur.info- Une messe de requiem sera dite dans toutes les églises catholiques de Côte d’Ivoire, ce dimanche 20 décembre 2020, en faveur des victimes des violences préélectorale, électorale et post-électorale.

Selon une note de la Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire en date du 17 décembre adressée aux archevêques et aux évêques «cette intention de messe pour le repos éternel des victimes est une demande du président du parti démocratique de Côte d’Ivoire, président des plateformes et des partis politiques de l’opposition, sollicitant de la bienveillance du Cardinal Kutwa, l’autorisation d’une messe sur le territoire national».

La demande du président Henri Konan Bédié a reçu un avis favorable de la part de Mgr Ignace Bessi, président de la conférence des évêques de Côte d’Ivoire. «Au cours des célébrations eucharistiques du dimanche 20 décembre, dans toutes les paroisses, au titre des intentions de messe, les prêtres prieront pour le repos éternel des victimes des violences préélectorale, électorale et post-électorale», précise la note signée par le père Emmanuel Wohin Nin, Secrétaire Général de la Conférence.

Faut-il le rappeler les violences qui ont émaillé la présidentielle du 31 octobre dernier ont fait officiellement 85 morts et plus de 200 blessés selon le gouvernement.

Charlène ADJOVI