PUBLICITE


Selon des sources proches de la Primature, des mains occultes au Rdr font croire que des personnes se livrant à des activités douteuses et citées dans des affaires sales seraient des proches de Gon Coulibaly. C’est à croire que son arrivée à la primature aurait suscité des «règlements de compte» sur fond de rumeurs, de commérages et de ragots entre des clans au Rdr. C’est en tout cas la question que les proches du Premier ministre se posent actuellement. Car, «Des personnes de mauvaise réputation mêlées à de nombreuses affaires pas catholiques, dont des actes abus de confiance,  d’escroquerie dans le milieu libanais sont présentées dans certains milieux comme ayant des liens avec le Premier ministre. Ce qui est archi faux», avoue un membre du cabinet du Premier ministre, que nous avons approché. Il va plus loin pour affirmer que des gens malintentionnés auraient fait des promesses de postes ministériels et de direction à des proches en faisant croire qu’elles sont proches du Premier ministre, dans le seul but de l’embarrasser. Ce qui,  pour l’entourage d’Amadou Gon, relève tout simplement de manœuvres visant à ternir son image. Et, pour la petite histoire, les proches du Premier ministre seraient particulièrement embarrassés par l’affaire «Maman Gon Fatim» à Anyama. En effet, cette dame, qui n’est autre qu’une autorité municipale dans la cité de la cola bénéficierait d’un traitement de faveur de la part  du cabinet du Premier ministre. (En témoignent les nombreux dons et autres actions qu’elle poserait en ce moment)  Information, qui du reste a été battue en brèche par les proches collaborateurs d’Amadou Gon. «Il n’a rien à voir avec cela ». En ce qui concerne l’intéressée, le service communication de la mairie d’Anyama que nous avons joint au téléphone nous a informés qu’elle était indisponible pour cause de voyage à l’extérieur.

Dalima Dahoué

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment