@Informateur.info- Alain Lobognon, député de Fresco, porte-parole de GPS, le mouvement citoyen de Guillaume Soro a été arrêté par les forces de l’ordre après avoir animé une conférence de presse relativement au retour manqué de l’ex-président de l’Assemblée nationale.

‘’ Et l’histoire se répéta !!!! Je viens d’apprendre l’arrestation de mon époux le Député Alain Lobognon et de ses compagnons. Puisse Dieu veiller sur vous’’, a posté son épouse Amira Lobognon sur sa page Facebook.

M. Lobognon, Simon Soro, le frère cadet du président du GPS, Guillaume Soro, le député Soro Kanigui Mamadou, président du RACI, parti proche de l’ex-président de l’Assemblée nationale et Soul To Soul seraient au nombre des interpellés, assurent des sources proches du mouvement. Depuis le siège de GPS à la Riviera Golf, non loin de l’ambassade des Etats-Unis est sous le contrôle des forces de l’ordre, ajoutent les mêmes sources.

Plus tôt, animant une conférence de presse, Alain Lobognon avait expliqué que ‘’Guillaume Soro était en l’air lorsque nous avons appris des services aéroportuaires qu’il n’était plus sûr que l’avion du président Soro soit autorisé à atterrir à Abidjan’’.

‘’Le GATL nous a dit ignorer le lieu d’atterrissage de l’avion… Nous avons un document qui confirme effectivement que l’avion ne pouvait plus poser en Côte d’Ivoire et c’est sur cette information écrite que la décision a été prise de dérouter l’avion sur le Ghana’’, avait insisté le député de Fresco.

En début de soirée, dans une note dont Informateur.info a reçu copie, Sinaly Silué, directeur général de l’ANAC (Autorité nationale de l’aviation civile) indiquait qu’ au ‘’cours du vol qui a débuté ce lundi 23 décembre 2019 à 7h GMT (8h à Paris), M. Soro a de son propre chef, par l’intermédiaire de M. Amer Mouja, représentant l’Agence Trip Support Services, demandé que l’avion le transportant qui survolait le Burkina soit dérouté vers Accra’’.

Geneviève MADINA