@Informateur.info- Le taux d’exécution financière du Programme Social du gouvernement (PSGouv) s’élève à 89,9% à fin décembre 2019, soit 332 milliards FCFA investis sur 369,5 milliards de ressources disponibles en 2019, a annoncé le ministre de la Communication et des médias, Sidi Tiémoko Touré, porte-parole du gouvernement, à l’issue du Conseil des ministres présidé, mercredi, par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

Le porte-parole du gouvernement a expliqué que l’exécution à fin décembre 2019 du PSGouv, pour sa première année de mise en œuvre, est “marquée par des acquis importants avec des impacts visibles sur les conditions de vie des populations” citant des projets comme la Couverture Maladie Universelle (CMU) devenus opérationnels, “donnant ainsi la possibilité à près de 1,5 million de personnes de bénéficier, pour la première fois en Côte d’Ivoire, d’une couverture maladie”, a-t-il précisé.

Selon le ministre Sidi Tiémoko Touré, “le taux de couverture nationale en matière d’électrification est également passé de 33% en 2011 à 69% à fin 2019 pour faire du courant électrique dans les villages, une réalité perceptible”.

En outre, a-t-il poursuivi, les conditions d’étude des élèves ont été améliorées avec le recrutement par le Gouvernement de 17 226 enseignants en 2019 et l’équipement des écoles en tables-bancs.

“L’eau potable est de plus en plus accessible dans les villages grâce à la mise en état de fonctionnement de 2 665 pompes villageoises en 2019”, a ajouté M. Touré, indiquant que 73 489 jeunes ont bénéficié de l’accompagnement effectif de l’Etat vers l’insertion dans la vie professionnelle. A en croire le porte-parole du gouvernement, de nombreuses localités rurales ont vu leurs conditions de circulation améliorées grâce à “l’entretien de 18 434 kilomètres de pistes en plus de l’amélioration significative du réseau routier urbain et interurbain”.

Toutes ces réalisations traduisent, selon le ministre Sidi Touré, “un taux d’exécution financière du PSGouv à hauteur de 89,9% à fin décembre 2019, soit 332 milliards de francs CFA investis sur 369,5 milliards de ressources disponibles en 2019”.

Aussi, au cours de l’année 2020, le Gouvernement entend accélérer la cadence des réalisations des projets prévus au PSGouv, afin de maintenir la tendance à la baisse du niveau de pauvreté, a-t-il conclu.

Geneviève MADINA