Informateur.info- Le bilan de l’attaque terroriste perpétrée, ce dimanche 13 mars, dans trois hôtels de Grand Bassam s’est alourdi en fin de soirée. Selon le président ivoirien Alassane Ouattara le bilan est bien plus que celui annoncé en milieu d’après midi. «Le bilan est lourd, les terroristes ont réussi à tuer quatorze civils et nous avons perdu deux membres des forces spéciales», a indiqué le chef de l’exécutif ivoirien sur les lieux du drame.

Bien avant la déclaration du chef de l’Etat, le ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko avait fait une brève déclaration à la télévision nationale annonçant que six assaillants avaient été neutralisés; sans pour autant avancer une idée du nombre des assaillants qui reste inconnus.

Ce soir, Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué cet assaut terroristes qui a coûté la vie à seize personnes dont deux membres des forces spéciales dans la station balnéaire de Grand Bassam.

Dalima Dahoué