@Informateur.info- En prélude au 8è sommet du Traité d’Amitié et de Coopération Ivoiro-Burkinabè prévu en juillet prochain à Ouagadougou, le  président de la  Convergence des peuples pour la promotion dudit traité (COPTAC) a animé, le vendredi 28 juin dernier à Ouagadougou, une conférence de presse. Il s’est agi pour Désiré Yaméogo de rappeler d’une part, à l’opinion publique la vocation de sa structure, composée de Burkinabè et d’Ivoiriens, et dont les objectifs sont, entre autres, la promotion de la philosophie du TAC, et  des activités relatives à cette coopération. Et d’autre part, annoncé la tenue effective de la 3é édition de la «célébration du TAC» qui, comme les années précédentes, verra des personnalités être distinguées du Grand Prix du TAC.

«Nous voudrons vous informer qu’à l’occasion de la 8è conférence au sommet des chefs d’ Etat et de gouvernements des deux pays prévu à Ouagadougou en juillet 2019, nous nous donnons, une fois de plus la mission de relever le défi de l’organisation de la troisième édition de cette initiative», a martelé Désiré Yaméogo.

La célébration du TAC 2019 se décline en trois grands axes à savoir un match interuniversitaire entre étudiants ivoiriens et étudiants burkinabè, d’une conférence publique sur le thème : «Intégration et défi sécuritaire face à la menace terroriste» et la Cérémonie de remise du «Grand Prix du TAC» qui sera l’apothéose.

Les distinctions du Grand Prix du Tac, faut-il le préciser, prennent en compte plusieurs secteurs d’activités. Placée sous le patronage du Président du Faso, et le parrainage du président du Patronat Burkinabè, la 3 édition de la célébration du Tac promet de tenir toutes ses promesses.

Dalima DAHOUE