Le 7ème congrès ordinaire de l’ex-parti au pouvoir, ouvert le samedi 5 mai à Ouagadougou a consacré l’élection de Eddie Komboïgo. Ce dernier garde de ce fait la présidence du parti fondé par  Blaise Compaoré. Il convient de rappeler que 19 candidats étaient lice pour briguer la présidence du CDP. On pouvait citer, entre autres, Juliette Bonkoungou, et Boureima Badini.

Notons que le Congrès qui prend fin, ce dimanche 6 mai, a pour thème: «Place et rôle du CDP dans l’évolution socio-politique récente du Burkina Faso». Outre le renouvellement de l’organe exécutif national du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), les congressistes devraient aussi adopter les nouveaux textes du parti.

Dalima Dahoué