@Informateur.info- Auteur du coup d’Etat en Guinée, le Colonel Mamady Doumbouya est le nouvel homme du pays, depuis ce dimanche où ses hommes et lui ont déposé le président Alpha Condé au pouvoir depuis 2010 et qui brigue un troisième mandat suite à la révision controversée de la Constitution. Mais qui le Colonel Mamady Doumbouya?

Moins de la cinquantaine, Mamady Doumbouya est un officier superieur, Commandant du Groupement des Forces spéciales de l’armée guinéenne et père de trois enfants. Selon les informations recueillies auprès des services de communication de l’Armée, par le site guinéen, guinee news.org, Mamady Doumbouya est un officier breveté de l’Ecole de guerre, possédant plus de quinze années d’expérience militaire, notamment lors de missions opérationnelles (Afghanistan, Côte-d’Ivoire, Djibouti, République Centrafricaine) et de protection rapprochée (Israël, Chypre, Royaume-Uni, Guinée).

Le commandant Mamady Doumbouya a brillamment accompli la formation de spécialiste en protection opérationnelle à l’Académie de Sécurité Internationale (Israël), le cours de formation des commandants d’unité à l’Ecole d’application de l’infanterie (E.A.I. – Sénégal), la formation d’officier d’Etat-major (E.E.M.L. – Libreville) et l’Ecole de guerre de Paris, rapporte le site.

Le nouvel homme fort de la Guinée est, également, titulaire d’un Master 2 (bac + 5) défense et dynamiques industrielles de l’Université panthéon Assas Paris ll. Expert de la défense en management, commandement et stratégie, Mamady Doumbouya est i
nstructeur commondo, instructeur à la légion étrangère en France d’où il est rappelé en 2018 en Guinée pour commander le Groupement des forces spéciales (GPS), une unité d’élite de l’armée. Il est diplômé de Saumur dans le cadre de la coopération entre la France et les États africains partenaires pour la formation de gradés.

Malinké originaire de la région de Kankan, il est à l’origine d’une tentative de coup d’État contre le président Alpha Condé en mai 2021.

Malinké originaire de la région de Kankan, il est légionnaire de l’armée française jusqu’en 2018, lorsqu’il est rappelé en Guinée pour commander le Groupement des forces spéciales (GPS), une unité d’élite de l’armée. Il est diplômé de Saumur dans le cadre de la coopération entre la France et les États africains partenaires pour la formation de gradés.

C’est ce militaire à la forte corpulence qui a annoncé l’arrestation du président de la République, Alpha Condé, la suspension de la Constitution et du gouvernement, ainsi que la fermeture des frontières. Invoquant “la situation socio-politique et économique du pays, le dysfonctionnement des institutions républicaines, l’instrumentalisation de la justice, le piétinement des droits des citoyens “, le Colonel Doumbouya proclame la mise en place d’un Comité National du Rassemblement et du Développement (CNRD) qu’ol diriige et invite les militaires à rester dans les casernes.

Alfred SIRIMA
avec Guineenews.org et Wikipédia