La mouture du code électoral burkinabè telle que l’assemblée nationale s’apprête a adopté, ce lundi 30 juillet 2018, n’est pas du tout du goût de l’opposition. Après la déclaration des représentants de l’opposition au sein de la commission nationale électorale, qui a qualifié le texte en cours d’adoption de tripatouillage, le Chef de file de l’Opposition politique (CFOP) annonce pour ce lundi une conférence de presse.

A lire aussi  Code électoral/Burkina: Des journalistes d’investigation prennent position

«La conférence de presse portera sur le tripatouillage du Code électoral en cours, qui exclura notamment l’écrasante majorité des Burkinabè de l’extérieur aux élections de 2020», précise le communiqué dont nous avons reçu copie. Cette rencontre ouverte aux militants et sympathisants de l’opposition aura lieu au siège du Cfop au quartier zone du bois à Ouagadougou et sera co-animée par l’UPC, le CDP, et PJRN. Pour le Cfop «Ce code électoral constitue un grave recul en matière de démocratie dans notre pays»

Yannick Kobo