@informateur.info- Réponse du berger à la bergère. Vingt-quatre heures après les nominations de membres du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN) 2023, par le ministre des sports Paulin Danho, le président dudit comité, l’ex-ministre François Amichia a dénoncé, mardi, une “violation” du décret portant organisation et fonctionnement du COCAN, remettant en cause ces nominations ministérielles.

“A en croire ce qui y est énoncé, les nominations auxquelles il est procédé seraient intervenues sur proposition du Président du COCAN. Un tel énoncé ne laisse pas de surprendre et procède d’une grave inexactitude que, d’emblée, Il m’importe, en ma qualité de Président du COCAN, de relever et de rectifier”, écrit François Amichia, dans une lettre, en réponse à l’arrêté ministériel de nomination.

Et l’ex-ministre de la Ville François Amichia de préciser que “contrairement à ce que l’arrêté laisse entendre, je n’ai jamais fait une quelconque proposition en vue de la nomination des membres du COCAN”. Vlan!

A(re)lire Cocan 2023: 3 Vice-présidents et 13 présidents de Commissions techniques désignés

“Je suis d’autant moins disposé à entériner une telle situation que, de fait, elle aboutirait à consacrer une violation du décret no 2018-554 du 7 juin 2018 portant organisation et fonctionnement du COCAN modifié par le décret 2021-45 du 28 Janvier 2021”, fait savoir M. Amichia.

Aussi, prie-t-il Danho Paulin, “sous le bénéfice de ces observations, exigence du respect de la légalité des actes administratifs, de bien vouloir reconsidérer l’arrêté N068/MPSDES/CAB du 30 septembre 2021”.

Pour rappel, le 14 juin 2021, par décret, l’ex-ministre de la Ville, François Amichia, ancien ministre des Sports, a été nommé président du Cocan. Dans la foulée, il a formé son équipe avec Moumouni Sylla, dans les fonctions de Directeur exécutif du Cocan et désigné ses 3 Vice-présidents que sont Aduo Luc, Sory Diabaté et Déhoulé Omer.

Contre toute attente, par arrêté n°068/MPSDES/Cab/ du 30 septembre 2021, le ministre Danho désigne, selon lui, “sur proposition du président du Cocan”, une liste de personnalités dont Jacques-Bernard-Daniel Anouma, Mme Dao Gabala et Kouassi Henri comme Vice-présidents du Cocan et treize présidents de commissions techniques.

Charlène ADJOVI