PUBLICITE


Le cinéma africain est en deuil. Le cinéaste et réalisateur burkinabè de renom, Idrissa Ouédraogo a tiré sa révérence, ce dimanche 18 février dans une clinique à Ouagadougou. Selon l’Union national des cinéastes du Burkina, le réalisateur a rendu l’âme des suites de maladies. A son actif, l’on note plusieurs films dont Poko, Tilaï et Yaaba.
Cette disparition est ressentie dans le monde du cinéma africain en général et Burkinabé en particulier comme une grosse perte.

Dalima Dahoué

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment