@Informateur.info- L’esplanade de la mairie d’Abobo a servi de cadre, dimanche, pour la cérémonie de 7è jour du Premier ministre Hamed Bakayoko décédé le 10 mars en Allemagne d’un cancer fulgurant et inhumé le vendredi 19 mars à Séguéla, sa ville d’origine.

Initialement prévue à Séguéla, cette cérémonie de prières et de dons à la famille, retransmise en directe sur les antennes de la télévision nationale, a été délocalisée à la mairie d’Abobo dont le défunt Premier ministre était, également, le premier magistrat de cette commune à l’Est d’Abidjan.

Pour cette dernière étape des obsèques d’ Hamed Bakayoko, l’Étoile d’État, prématurément éteinte, le président Alassane Ouattara et son épouse Dominique Ouattara, les membres du gouvernement qu’il dirigeait et les forces vives de la nation, ont honoré de leur présence l’ultime cérémonie musulmane de sacrifice de 7è jour constituée de prières et dons à la famille éplorée.

Comme aux étapes précédentes des obsèques jusqu’à l’inhumation, parents, amis et connaissances sont venus, massivement, rendre hommage à l’ex-maire d’Abobo par les prières pour le repos de son âme.

Tour à tour, après la lecture du Coran à trois reprises, les imams Bakayoko de la grande mosquée de Séguéla, Mohamed Konaté d’Abobo et Ali Ouattara au nom du Cosim ont formulé des bénédictions pour “l’entente et la cohésion sociale” dans le pays, pour “l’accueil d’Hamed Bakayoko dans le paradis céleste” et pour une “longévité” du chef de l’Etat, durement, éprouvé par la disparition de son Premier ministre, huit mois après Amadou Gon Coulibaly.

Donnant le ton des présents, le couple présentiel a fait un don de 31.500.000 FCFA reparti entre la veuve, les orphelins les frères et sœurs du défunt, les religieux et les griots.

La commune d’Abobo a remis la somme de 10 millions FCFA, le Rhdp à offert 8 millions FCFA en plus des 47 millions déjà donnés. Le District du Woroba dont Hamed Bakayoko est originaire a donné la somme 10 millions quand le président de l’Assemblée nationale a fait un don de 5millions FCFA lors de cette cérémonie.

Alfred SIRIMA