@Informateur.info- Le Général Daniel Sidiki Traoré va succéder au Général Balla Keita du Sénégal, en fin de mission le 29 février 2020 au poste de Commandant de la Force de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA).

Ainsi en a décidé le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, qui a annoncé, mardi,  la nomination du Général Daniel Sidiki Traoré du Burkina Faso au poste de Commandant des Casques bleus en Républicaine centrafricaine. Conseiller du chef d’Etat-Major général de l’Armée du Burkina Faso, le Général Traoré a eu une riche carrière depuis son entrée en 1977 dans l’armée de son pays avec une riche et vaste expérience du maintien de la paix.

Commandant de secteur à la Mission des Nations Unies et de l’Union africaine au Darfour (MINUAD) dans l’ouest du Darfour de 2012 à 2014, le général Daniel Sidiki Traoré a, ensuite, servi en tant que Commandant du secteur ouest à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) de 2014 à 2016.

En 2018, le général Traoré occupait les fonctions de commandant adjoint de la force à la MINUSCA. Il est titulaire d’une maîtrise en sociologie et ressources humaines de l’Université de Ouagadougou, Burkina Faso, ainsi que d’une maîtrise en histoire et archéologie de l’Université de la Sorbonne, Paris. Le général Daniel Sidiki Traoré parle couramment l’anglais et le français.

G. MADINA