@Informateur.info- L’Autorité nationale des élections (ANE) a proclamé, lundi soir, les résultats provisoires de l’élection présidentielle du 27 décembre 2020, déclarant vainqueur le président sortant, Faustin-Archange Touadéra, 64 ans, dès le premier tour avec 53,92% des voix.

Réélu donc pour un second mandat de quatre ans, Faustin Touadéra devance Anicet-Georges Dologuélé qui recueille 21,01% des suffrages, et Martin Ziguele arrivé en troisième position avec 7,46%. Confirmant son slogan du “Coup KO”, chanté durant la campagne électorale.

Les quatorze autres candidats obtiennent moins de 2% des voix. C’est un concert de klaxons des partisans du président réélu qui a accueilli l’annonce de la victoire de leur champion, en attendant, la validation par le Conseil consttitutionnel.

La présidentielle couplée aux législatives, s’est tenue le 27 décembre dernier dans un pays en guerre civile aux deux tiers contrôlé par des groupes armés.

Des milliers d’électeurs n’ont ainsi pas pu se rendre aux urnes en dehors de Bangui, la capitale estime l’opposition, qui dénonçait des “fraudes massives”, mais aussi selon de nombreux observateurs étrangers et experts.

Pour le candidat Anicet Georges Dologuélé, ce scrutin est “une farce” avec de nombreuses “irrégularités et fraudes”, a-t-il confié à l’AFP après la proclamation des résultats provisoires par l’ANE.

Alfred SIRIMA
avec l’AFP