Les Etalons du Burkina Faso ont validé leur ticket pour les 1/2 finales de la 31è édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football, en battant, samedi soir, au stade de l’Amitié de Libreville, les Aigles de Carthage de Tunisie (2-0).

Un score acquis dans les dix dernières minutes de la partie après une première période (0-0) au cours de laquelle le Burkina Faso touche à deux reprises la barre des buts tunisiens par Préjuce Nakoulma (14è) et Bertrand Traoré (22è). Les Etalons ont dû s’en remettre au vieux briscard, Aristide Bancé, rentré quelque minutes plus tôt à la place de Bayala pour ouvrir la marque.

L’attaquant de l’Asec Mimosas d’Abidjan, d’une superbe frappe, transforme un coup franc pour l’ouverture du score (1-0, 81è). Dans la foulée, profitant d’un contre rondement mené depuis les lignes arrières burkinabè, Préjuce Nakoulma, élu l’homme du match par la CAF, ruine les espoirs tunisiens en aggravant le score (84è, 2-0).

Le Burkina Faso rencontrera en demi-finale le vainqueur du match Maroc-Egypte prévu pour dimanche.

Geneviève Digbeu