@Informateur.info- L’Association des présidents de Conseil d’administration des coopératives de café cacao (Aspcacc) veut passer à une vitesse supérieure. Après l’investiture du bureau exécutif le 30 septembre dernier en présence du ministre de l’emploi et de la protection sociale et du ministre de la Santé, la faîtière présidée par Moussa Sawadogo, Grand Prix Agricole 2020 du meilleur artisan de lutte contre le travail des enfants, veut entamer une tournée nationale à partir du mois de janvier 2022. Ce, en vue d’installer ses délégués régionaux et départementaux sur toute l’étendue du territoire et échanger avec les producteurs. Le siège de l’Aspcacc à Yamoussoukro sera également administré à partir de janvier par un coordonnateur choisi par les Pca au terme d’un appel à candidature avec un service de communication et un secrétariat tel que suggéré par le comité scientifique présidé par Sirikiba Cissé, Pca de la Coopérative Scoops-SAHS de Daloa.

Comptant sur leurs propres moyens pour atteindre ses objectifs qui sont, entre autres, l’organisation des coopératives pour en faire des instruments de développement participatif, et la recherche de financement en vue de rendre plus compétitif ses membres, les présidents de conseil d’administration de l’Aspcacc qui étaient en réunion, ce samedi 27 novembre 2027 à leur siège à Yamoussoukro ont débattu de leurs moyens d’actions, notamment le budget 2022. «Avant de jouir demain des fruits de nos efforts et de notre union, nous devrons d’abord mobiliser nos propres moyens. Nous n’y parviendrons pas si tout le monde ne s’engage pas financièrement», a martelé Moussa Sawadogo.

Il obtiendra aussitôt de ses associés, mains levées, l’engagement de mobiliser les fonds nécessaires au bon fonctionnement de l’Aspcacc. «Au-delà des cotisations requises, les grandes coopératives soutiendront l’Aspcacc chaque fois que le besoin se fera sentir parce que c’est notre maison commune», a promis El Hadj Sermé Karim, Pca de la coopérative Yawoubé d’Aniassué, par ailleurs lauréat 2020 du Grand Prix Africain du meilleur manager de l’économie cacaoyère. Et Dabilgou Dramane de l’Union des entreprises coopératives de San Pedro, lauréat 2018 du Prix Panafricain du meilleur promoteur de l’entrepreneuriat en Afrique, de renchérir : «Nous n’avons pas le droit à l’échec parce qu’il n’est pas envisageable au stade où nous sommes».

C’est pleinement conscient des défis qu’ils ont à relever à la face du monde et au bénéfice du monde agricole que les membres de l’Aspcacc ont réaffirmé leur engagement à cette rencontre du 27novembre 2021 à Yamoussoukro.

Charlène ADJOVI