@informateur.info- Pour un fiasco, c’en est un. La grève des producteurs de café-cacao annoncée pour ce mercredi sur l’ensemble du territoire national à l’appel de deux syndicats de planteurs de cacao, l’ANAPROCI et le SYNAPCI, a été boudée par les concernés.

A la mi-journée, divers témoignages recueillis au téléphone font état d’un calme plat à Duékoué, San pedro, Divo, Bongouanou et dans la région du Gôh. Seul un sit-in de quelques producteurs a été observé à Soubré devant la délégation du Conseil café-cacao.

Dans la plupart des chefs-lieux de région et de départements, d’impressionnants déploiements de la police étaient visibles devant les délégations du Conseil café-cacao, indique-t-on.

Pour soutenir la filière frappée de plein fouet par la pandémie à coronavirus (Covid-19), le gouvernement avait annoncé 17 milliards de FCFA en soutien aux planteurs dont les grévistes dénoncent une mauvaise gestion par le Conseil.

Geneviève MADINA