@informateur.info- L’association Agissons pour nos villages en partenariat avec son partenaire Belge H4M a procédé, lundi 19 juillet 2021, à la distribution d’une quarantaine de Moutons à des veuves de la Commune de Pouytenga.

La fête de l’Aid El Khebir ou Tabaski est l’une des plus grandes célébrations festives de la Communauté Musulmane qui marque le sacrifice fait par le musulman pour Allah mais c’est aussi et surtout une journée de partage et de communion entre frères et sœurs. C’est dans cette dynamique que l’association AGV qui bénéficie de l’accompagnement de l’ONG H4M a encore apporté un sourire à ces veuves afin qu’elles puissent célébrer dans la gaieté la Tabaski.

Pour le Directeur Exécutif de l’association humanitaire burkinabé AGV, Sadate Bikienga, “la Tabaski au déla de l’aspect festif est une tradition islamique qui nous exhorte à plus de solidarité envers des personnes en difficultés”.

Selon Sadate Bikienga, cette année, c’est une centaine de veuves et leurs enfants qui bénéficient de la générosité du partenaire de son association, en loccurrence, H4M. C’est pourquoi, tout en souhaitant une excellente célébration à tous les musulmans du Burkina et du monde, il a tenu à lancer un appel à plus de communion et de solidarité avec les milliers de familles éprouvées prouvées par l’insécurité, la pauvreté.

L’association AGV prévoit d’immoler d’autres moutons, mercredi afin de distribuer la viande toujours aux veuves et orphelins de la Commune de Pouytenga.

En rappel, durant le mois de Ramadan 200 veuves avaient bénéficié de Kits alimentaires de la part de l’association AGV et son partenaire Belge H4M; qui ont également distribué 1.500 plats pour la rupture de jeûne et doté 300 orphelins en Kits vestimentaires.

Alfred SIRIMA