Léonce Koné

@Informateur.info- Haut responsable du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), Léonce Koné a été deuxième vice-président du parti politique fondé par Blaise Compaoré. Cependant, depuis le jeudi 25 juin 2020, il n’est plus officiellement membre du parti.

A(re)lire Sanction des cadres du CDP: Blaise Comporé désavoue Eddie Komboïgo

En effet, dans un courrier adressé à Eddie Komboigo, président du CDP, Léonce Koné a expliqué cette décision par le fait qu’il soutient un autre candidat que le président de son parti pour la prochaine élection présidentielle au Faso. Ce candidat est Désiré Kadré Ouédraogo. «Ainsi que vous le savez, j’ai fait depuis plusieurs mois le choix personnel et définitif de soutenir une autre candidature pour l’élection présidentielle de 2020. En conséquence, je vous notifie ma démission du CDP», peut-on lire dans le courrier dont copie a été envoyée à Blaise Compaoré, président d’honneur du parti.

A(re)lire Crise au CDP: Blaise Compaoré véritable patron

Toujours dans sa note, Léonce Koné qui a dirigé le directoire du CDP après la chute de Blaise Compaoré n’a pas exclu la possibilité d’une alliance avec le candidat de l’ancien parti au pouvoir. «Il n’est pas exclu que nous soyons amenés à engager encore des combats politique ensemble», a-t-il ajouté.

Pour rappel, Léonce Koné fait partie des cadres du CDP qui avaient été suspendus puis réintégrés sous demande expresse de Blaise Compaoré.

Alfred SIRIMA