@Informateur.info- Dans trois mois tout au plus, la maison d’arrêt et de correction (Maco) de Koupéla, commune située dans la région du Centre-Est du Burkina Faso, disposera d’une mosquée où les prisonniers pourront prier. Don du président de la communauté musulmane de Pouytenga, El hadj Sana Souleymane, la pose de la première prière de cet ouvrage religieux a eu lieu, ce samedi 24 avril 2021, en présence de sa Majesté Naaba Yemdé, le Kourit Yiir Soaba, chef de Koupéla et le directeur de la prison.

La pose de la première pierre des travaux dont le coût est estimé à 15 millions FCFA a réuni la communauté musulmane ainsi que des associations islamiques de pouytenga. Une initiative saluée par le directeur de la prison, Ousseni Zouré qui a eu des mots de gratitude à l’égard du donateur et de la communauté musulmane de Pouytenga. Idem pour le porte-parole des prisonniers qui a témoigné la reconnaissance de ses codétenus au donateur.

Parrain de cette cérémonie de pose de première pierre, Naaba Yemdé n’a pas manqué de prodiguer des conseils aux détenus, bénéficiaires de la mosquée qui sera construite. Il a par ailleurs remercié à son tour le donateur pour avoir pris cette initiative de rapprocher ceux qui sont en conflit avec la loi de Dieu.

Au-delà de la mosquée, la communauté musulmane de Pouytenga, le mouvement sunnite et les associations islamiques de Pouytenga ont offert aux prisonniers de la Maco de Koupéla des vivres d’une valeur de 1,1 million FCFA. Ce sont des vivres composés, entre autres, de 31 sacs de riz de 25 kg et de 50 kg, 4 cartons de sucre, un sac de maïs, 5 bidons d’huile de 25 litres et de 03 litres, 3 douzaines de bouilloires, et 2 balles de vêtements.

Faut-il le préciser, à la demande des prisonniers El hadj Sana Souleymane leur a également promis un forage, quand el hadj Rassanga Compaoré lui, leur offrait une moto pompe.

Alfred SIRIMA