PUBLICITE


@Informateur.info- Le syndicat des travailleurs de la poste (Syntrapost) du Burkina Faso vient d’avoir gain de cause. En effet, sa revendication majeure notamment le nouveau statut de ses agents a été adopté par le conseil d’administration le mardi 14 mai 2019. «Nous partageons tous aujourd’hui la même joie d’être parvenus à l’adoption par le conseil d’administration du nouveau statut du personnel, qui valorise davantage tous les postiers que nous sommes», a déclaré Nabi Issa Coulibaly, DG de la poste du Burkina.

Par ailleurs, le premier responsable de cette institution, plaide pour que ses collaborateurs et lui parviennent à dépasser tout ce qui tend à les diviser et à les détourner de l’essentiel. Il a exhorté ses collaborateurs à tourner la page et à regarder vers l’avenir.

Faut-il le rappeler, à l’issue d’un sit-in de 72 heures initié le 6 mai 20189, pour exiger la révision de leur statut, les agents de la poste du Burkina en sont arrivés le 8 mai 2019, à chasser le directeur général de la poste de ses bureaux.

Yannick KOBO

PUBLICITE


Articles connexes

Leave a comment