Informateur.info- C’est avec une immense tristesse que nous, Collectif des Associations et Mouvements de Jeunesse Burkinabè en Côte d’Ivoire (CAMJBCI), Entité  de la Société Civile regroupant les Leaders de Jeunesse de la Diaspora Burkinabè en Côte d’Ivoire avons appris par les médias  l’attaque du Commissariat de Intangom, dans le Sahel (près de la frontière malienne) par des assaillants dans la nuit du Mardi au Mercredi 01er Juin 2016  faisant ainsi  trois (03) morts parmi nos Forces de Défense et de Sécurité.

Dans ces moments difficiles, le Collectif des Associations et Mouvements de Jeunesse Burkinabè en Côte d’Ivoire (CAMJBCI) condamne avec la dernière énergie  ses actes ignobles contre ses hommes  et femmes  en charge de la sécurité de nos biens et de nos personnes ; se tient aux cotés de la Mère Patrie, le Burkina Faso et  présente ses sincères condoléances aux familles éplorées et à la grande famille de la Police Nationale du Burkina Faso.

Face à cette atmosphère de psychose et d’insécurité généralisée dans le Sahel et dans la Sous-Région du fait du terrorisme, nous appelons toutes les filles et les filles du Burkina Faso à l’Union et à la Solidarité ; les Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) à une synergie d’action face à la nébuleuse terroriste.

Fait à Abidjan, le 01er Juin 2016

Pour le CAMJBCI

Le Président

ZALLE Moussa

 

 

Articles connexes

Leave a comment