@Informateur.info- Reagissant à l’actualité de ces dernières 48heures, surtout après la rencontre entre Zéphirin Diabré et l’ancien président du Faso en exil en Côte d’ivoire, Lengha Fils, explique pourquoi Blaise Compaoré ne peut pas rentrer pour se défendre devant la justice. Ci-dessous son argumentaire.

“Blaise Compaoré ne peut pas venir dans cette tempête préparée pour l’humilier au tribunal. Je connais des avocats qui se sont auto-saisis d’un bout de dossier juste pour pouvoir humilier BC à la barre. Je regrette mais une certaine opinion s’est faite déjà un verdict.

Au-delà de la personne de Blaise Compaoré, il y a été le chef d’état qui a dirigé ce pays pendant 27 ans. Cela se doit d’être respecté.

Beaucoup attendent Blaise Compaoré pour l’humilier au procès. Dans ces conditions, il ne va pas venir. Il faut désarmer les cœurs et bannir les passions pour avoir une justice qui respecte la conscience professionnelle et les règles de droit dans ce dossier.

L’indépendance qu’a obtenu notre justice est au-delà des normes de liberté et d’indépendance. Me Guy Herve Kam l’avait si bien affirmé que l’indépendance de notre pouvoir judiciaire est unique dans le monde.

Il faut revoir absolument cette indépendance du pouvoir judiciaire pour mieux la cadrer. Cela pourrait être à l’origine de certains dysfonctionnements en son propre sein.

Quand un pouvoir n’a pas de régulateur en dehors de lui-même, le risque d’abus est extrêmement élevé.

Lengha Fils