Le verdict du procès de l’activiste burkinabè, Naïm Touré, sera prononcé le mardi 3 juillet 2018. En effet, après plusieurs heures de débat, ce mercredi 27 juin 2018, le parquet a jugé l’accusé coupable et a requis 12 mois d’emprisonnement ferme.

Naïm Touré  est poursuivi notamment pour participation à une entreprise de démoralisation des forces armées, proposition non-agréée de complot contre la sûreté de l’État et incitation à troubles à l’ordre public.

Il faut rappeler que l’activiste a été déféré à la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO) le 14 juin 2018, suite à sa publication, la veille  sur sa page Facebook, dans laquelle il marquait en quelque sorte, son indignation face au sort subi par les forces de sécurité burkinabè.

Yannick Kobo